Le livre PolBru est officiellement en vente.

La couverture du livre PolBru. Edition 2019.

Par son statut enviable de capitale de la Belgique et de l’Union européenne, Bruxelles accueille aussi régulièrement d’importants sommets politiques internationaux, en même temps les nombreuses institutions qui y ont leur siège sont le lieu de convergence de différents mécontentements. Le droit de manifester participe de la liberté d’expression et les centaines de rassemblements autorisés sur le territoire de Bruxelles chaque année traduisent en ce sens la vitalité de notre société démocratique. Notre Police organise précisément cette liberté en prévenant les entraves à la circulation tout comme elle assure la sécurité publique. Cela passe parfois par la fermeté lorsque la loi est transgressée ou que d’aucuns recherchent le désordre. Ces moments de tension, durant lesquels nos agents de police s’exposent au danger de blessures corporelles plus ou moins graves, demeurent toutefois l’exception par rapport aux longues heures de patrouilles ou de présence dissuasive et rassurante à des endroits sensibles qui forment la routine de leur tâche. Mais, ils sont spectaculaires et notre société d’images est friande de ces instantanés. J’y lis de mon côté la vérité du travail policier, celle d’une vocation au service de l’intérêt général, de l’abnégation et du courage. (Extrait de la préface du Bourgmestre de la Ville de Bruxelles.)

Extraits du livre :


1ère possibilité : A 89,00 et 11,00 frais de port mais avec une photo numérotée (250 exemplaires) au format 30X40. Paiement uniquement via Paypal. Voir logo ci-dessous.

2ieme possibilité : A 60,00 euros + 11,00 de frais de port. Paiement uniquement via virement, merci de prendre contact par courriel à philippe.bourguet at booksphb.be

Si vous avez des questions n’hésitez par à prendre contact par téléphone ou courriel.

Téléphone : +32.483.587.555 ( il y a un répondeur) ou à philippe.bourguet at booksphb.be

Catalogue Exposition “instantanés d’un quotidien”

La MPCL présente, dès le 7 mars 2019, une exposition du photographe de presse Philippe Bourguet. Photojournaliste du social, les clichés qu’il a sélectionnés sont autant de témoins de l’actualité mettant en lumière tant l’immigration en Europe que les diverses manifestations récentes.

Le prix est de 10,00 + 5,00 frais de port.

Bavière l’Oubliée

Bavière l’Oubliée, l’hôpital de Bavière fût ouvert en 1606. Le nom de Bavière fut retenu par les Liégeois et aller à Bavière devint synonyme d’aller à l’hôpital. Un périmètre de sécurité est réapparu depuis 2015 aux abords de l’entrée monumentale du site de Bavière, à Liège. Le bâtiment est l’un des derniers vestiges de l’ancien hôpital, et il doit subsister, en principe, dans le projet d’aménagement.
L’immeuble est dans un état de délabrement avancé. Il a été très endommagé lors d’un incendie en 2010. Le toit, percé, a été partiellement revêtu d’un bardage rigide mais, par endroits, des tuiles menacent de tomber. Et, à l’intérieur, les planchers, très abîmés, ont découragé les squatteurs d’occuper les lieux.
L’édifice d’aujourd’hui a été construit dans les toutes dernières années du 19ème siècle. Il n’est pas classé au patrimoine, contrairement à la chapelle de Saint Augustin, voisine, où se chante encore la messe en latin, le dimanche, mais il est prévu de le sauvegarder. C’est, en effet, un témoin architectural de l’histoire sociale liégeoise.

Le prix est de 10,00 + 5,00 frais de port.